NEWS MODE

Quand Yves Saint Laurent faisait ses emplettes à Lyon

Publié le

6 juin 2021


Durant quarante ans, l’illustre couturier français a entretenu des liens privilégiés avec les manufacturiers de tissus de la région lyonnaise. Le Musée Yves Saint Laurent leur rend hommage à travers une sublime exposition, du 17 juin au 5 décembre prochain. L’occasion de poser un autre regard sur la haute couture française.

Yves Saint Laurent à son bureau
Yves Saint Laurent à son bureau, studio du 5 avenue Marceau, Paris, 1976. Courtesy of GUY MARINEAU

Entre le Rhône et la Saône, le cœur de Lyon ne vit pas seulement au rythme de ses bouchons. A Paris, l’exposition Yves Saint Laurent, les coulisses de la haute couture à Lyon le prouve une nouvelle fois dans le mythique studio du 5 rue Marceau, berceau de la création et de l’expérimentation esthétique. C’est ici que, du 17 juin au 5 décembre prochain, les silhouettes hautes coutures du couturier français se draperont des somptueuses étoffes lyonnaises. Depuis la Renaissance, Lyon vibre au son du « bistanclaque » des métiers à tisser ; si bien qu’au XIXe siècle, un Lyonnais sur deux travaille au service de la soie. Cette précieuse matière, Yves Saint Laurent la découvre dans les journaux de mode qu’il feuillette adolescent. Dès sa première collection, déployée en 1962, le prodige passe commande aux manufacturiers lyonnais. Le début d’une longue et fidèle collaboration…

robe du soir yves saint laurent
Robe de soir portée par Christelle Lefranc, collection haute couture printemps-été 1996 GUY MARINEAU © YVES SAINT LAURENT

« La haute couture, c’est la matière », déclarait Yves Saint-Laurent au Monde, presque vingt ans plus tard. Cette collection lyonnaise représente à merveille la diversité des matières utilisées pour la conception de pièces toutes plus luxueuses les unes que les autres. Au fil des salles, on s’interdit alors de toucher la mousseline bougainvilliers de Sfate & Combier, la cigaline de Bucol (ce tissu transparent mais résistant alors à base de Nylon dans lequel le couturier taillait ses blouses), le lamé or de Brochier, les velours de Bouton-Renaud, les soies de Denis & Fils. Conçues dans ces maisons lyonnaises, les étoffes étaient ensuite déclinées dans le prêt-à-porter Rive Gauche. "Questionner le rapport entre le couturier et les fabricants et fournisseurs de tissus de la région lyonnaise nous permet d'offrir un nouveau regard sur les créations d'YvesSaint Laurent.” explique Aurélie Samuel, directrice des collections du Musée Yves Saint Laurent Paris et co-commissaire de l’événement. Ainsi, cette exposition, retrace tout un pan de l’histoire de la mode, intimement liée à la ville aux deux collines.

Yves Saint Laurent, les coulisses de la haute couture à Lyon, du 17 juin au 5 décembre au Musée Yves Saint Laurent Paris, 5 Avenue Marceau, 75116 Paris.

No items found.
No items found.
No items found.

Plus d'articles