NEWS MODE

Qui est Joshua Woods, le photographe autodidacte de la nouvelle campagne BOSS ?

Publié le

10 août 2021

Tonalités chaudes et décor rocheux californien ont inspiré le photographe originaire de Harlem, Joshua Woods, pour réaliser la nouvelle campagne BOSS automne-hiver 2021-2022.

Campagne BOSS automne-hiver 2021-2022

C’est dans un cadre unique, situé dans les entrailles rocheuses de Pfeiffer Beach, à Big Sur, en Californie, et célèbre pour avoir inspiré les écrivains du monde entier tels que Henry Miller ou Jack Kerouac que la nouvelle campagne BOSS automne-hiver 2021-2022 a été photographiée par l’artiste américain Joshua Woods. Sous son regard aiguisé, cette génération de mannequins affirmés et confiants, Jeenu Mahadevan, Kit Butler, Estelle Chen ou encore Clément Chabernaud présentent des looks aux imprimés audacieux sur une toile de fond inspirée par la nature brute.

Campagne BOSS automne-hiver 2021-2022

BOSS et Joshua Woods réaffirment toute l’identité esthétique du label en dévoilant, cette fois-ci, une collection mêlant des pièces à l’esprit casual et tailoring dans une atmosphère chaleureuse. Un nouveau projet artistique sublimement maîtrisé par le photographe et réalisateur dont le talent a été consacré lors de The Fashion Awards 2018. Le prestigieux British Fashion Council l’a alors classé parmi les 20 jeunes talents créatifs les plus innovants et inspirants des États-Unis. Une véritable reconnaissance pour le jeune afro-américain, natif de Harlem, qui a grandi dans le quartier Le Petit Sénégal, et qui avait fait part de son émotion sur Instagram : "Je n’aurais jamais imaginé que quelqu’un comme moi, un gamin de Harlem pourrait arriver jusqu’ici". Celui qui est désormais basé à Paris mais qui souhaite resté "connecté à ses racines et à sa culture", confiait-il au magazine Dazed, enchaîne les parutions et les projets d’envergure.

Joshua Woods @Instagram Joshua Woods

La même année, son travail réalisé dans son pays d’origine, le Sénégal, est publié dans le magazine américain The New Yorker. Armé de sa caméra Pentax, l’artiste réalise un reportage social avec des images qui ne manquent pas de style dans les rues de Dakar ou sur l’île de Gorée. En juillet 2020, il signe la couverture du magazine M Le magazine du Monde avec le visage d’Assa Traoré, véritable ambassadrice de la lutte contre les violences policières en France. Chloé, Nina Ricci, Lacoste, Nike ou Alexander Wang, entre autres, ont fait appel à son art pour sublimer leurs campagnes avec sa fameuse colorimétrie chaude que le trentenaire délivre avec pureté.

No items found.
No items found.
No items found.

Plus d'articles