NEWS MODE

Qui est Karen Elson, l'illustre muse de Jeremy Scott ?

Publié le

2 juillet 2021

Pour lancer sa collection croisière 2022 et sa collection homme printemps-été 2022, Jeremy Scott — directeur artistique de Moschino — a une fois de plus joué la carte de l'audace. En plein cœur du mythique Universal Studio, le créateur américain orchestre la mini comédie musicale du label baptisée "Lightning Strikes" , avec en tête d’affiche la chanteuse et mannequin britannique Karen Elson.

Qui dit nouvelle collection, dit nouvel univers chez Moschino. Que ce soit rococo, jeu télévisé ou défilé de marionnettes, Jeremy Scott — directeur artistique de la griffe italienne — est toujours plein de surprises. Pour lancer sa collection croisière 2022 et sa collection homme printemps-été 2022, le designer revient avec l’une de ses sources d’inspiration préférées : le vieil Hollywood. Prenant à nouveau la casquette de réalisateur, le créateur lance sa collection printemps-été 2022 tout en danse et en chanson. Intitulé "Lightning Strikes : The Moschino Musical", le petit musical signé Moschino a été filmé dans le légendaire Universal Studio, en Californie, et met en scène la mannequin et chanteuse britannique Karen Elson.

"Lightning Strikes : The Moschino Musical" commence dans un dîner où la rousse incendiaire Karen Elson travaille en tant que serveuse. Elle rêve d’un monde loin de ses heures de services houleuses. Vestes universitaires Moschino, cardigans et jupes plissées de toutes les couleurs virevoltent et se trémoussent d’un commun accord une fois la musique lancée. Lorsque Karen Elson rentre dans les cuisines, une robe rose à sequin vient remplacer son uniforme rétro Color Block arc-en-ciel et une farandole de tenues gourmandes font leur apparition : un "bustier chantilly" vient recouvrir une jupe façon milkshake au chocolat, une robe hot-dog est accompagnée de sa moutarde scintillante ou encore un costume de hamburger rappelle immédiatement la tenue de Katy Perry au Met Gala 2019. Place à la rue ensuite, où Karen Elson défile joyeusement devant des personnages portant tous des costumes trois pièces rayés. Direction le cinéma pour le grand final. Habillée d’une robe en cuir fushia métallique et d’une veste motard assortie, Karen Elson réalise son rêve de star et se produit dans un décor qui rappelle l’intérieur d’un flipper, entourée de danseurs en tenues de plage.

Pour incarner la star fantasque de "Lightning Strikes", Jeremy Scott a fait appel à celle qui est son amie depuis plus de vingt ans : sa muse Karen Elson. La sublime rousse quarantenaire, qui a débuté le mannequinat à seize ans, est rapidement devenue la coqueluche des plus grandes maisons de haute couture qui la désirent alors autant pour leurs défilés que leurs campagnes iconiques. Yves Saint Laurent, Chanel, Sonia Rykiel ou encore Lanvin l'ont imposée en haut de l'affiche. En 2010, elle sort son premier album, The Ghost Who Walks, plutôt bien accueilli par la critique, lui permettant de se faire un nom dans le monde de la musique. Mannequin et chanteuse, Karen Elson se prête au jeu et sublime son rôle de serveuse dans "Lightning Strikes", elle qui avait déjà fait ses preuves pour les covers de “Everybody Dance” du groupe Chic et “Funkytown” de Lipps Inc.

No items found.
No items found.
No items found.

Plus d'articles